Nouveaux tirages

Bonjour,

Je me suis remis au lith depuis quelques jours.
Voici tout d’abord une comparaison de papiers (de haut en bas: Brovira, Kodabrom, Foma 123) et ensuite un tirage sur Foma 123, le tout développé dans du Moersch Easylith.

Prochaine étape: préparation d’un révélateur maison…
img_025

img_026

Galerie | Ce contenu a été publié dans Galerie Didier D. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Nouveaux tirages

  1. daniel elbaz dit :

    Bonjour Didier,

    merci pour ce billet, je me suis remis au lith aussi depuis 2 semaines et j’ai aussi utilisé du FOMA 123 mais dans du LD20. Ton rendu dans l’easylith semble un peu plus lisible par rapport au LD20. J’ai plus un effet de point à la mine de crayon.

    A bientôt
    Daniel

  2. bernardc dit :

    Bonjour,
    Le rendu parait nettement plus agréable sur les papiers anciens.

  3. didierderien dit :

    Bonsoir,
    Personnellement, j’aime bien le rendu du Foma 123, les vieux papiers ont aussi leur charme, c’est différent…
    Daniel, je n’ai jamais essayé le LD20, j’ai passé le week end à peaufiner mon révélateur maison, ce n’est pas tout à fait terminé mais c’est encourageant…

  4. daniel elbaz dit :

    J’aime beaucoup également le Foma 123, il est plutôt facile à travailler en lith (du moins avec le LD20). J’entend par la que les résultats sont assez constant d’une séance à l’autre et à des dilutions différentes. Seul la durée de développement varie avec la concentration chez moi, de 10 minutes pour du 40+40+920 à environ 17 minutes pour du 20+20+960. Il épuise moyennement vite la solution, je peux sortir 6 beaux tirages 24×30 par litres. D’ailleurs il faut que je scan un peu pour poster le résultat.

    Ca m’intéresse ton révélateur maison, curieux de voir le résultat.
    C’est plutôt simple comme formulation ?

    Faudra vraiment que je passe te voir, la prochaine fois que je descend à Marseille ;-)

  5. didierderien dit :

    17 minutes, j’ai pas la patience !!! :o)
    (mais des fois je me laisse prendre et je vais jusqu’au bout, mais en général j’arrête après…)
    mon révélateur est très basique, je dois encore affiner les proportions et voir si je peux extrapoler sur des formats plus grands que les 13×18 qui me servent pour les essais. L’idée c’est d’avoir un dosage pour un effet lith immédiat pour un seul et unique tirage. Je suis arrivé à obtenir un développement granuleux mais ça manque encore un peu de noirs riches, je suis plutôt dans le chocolat, ce qui n’est déjà pas désagréable…. à suivre…

  6. daniel elbaz dit :

    Le concept me plait bien du révé papier one shot à bain perdu !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s