A tribute to Man Ray

Suite des expérimentations des différents papiers avec la chimie Moersch SE5.

Cette chimie est vraiment idéale car elle est tres versatile, et peut etre modifiée par les additifs employés (et livrés dans le kit).

Voici donc un exemple avec le Varycon dans cette chimie (20 mL A+ 20 mL B dans 1 litre d’eau tempérée), réaction complete, pas de virage.

Aurélien.

Galerie | Cet article, publié dans Galerie Aurélien Le Duc, Images, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour A tribute to Man Ray

  1. Daniel E. dit :

    Aurelien, j’en deduis que tu dilue à 1+40, du coup combien de temps pour le passage dans le révélateur ? Pas trop long ou trés long ??

    • tirageslith dit :

      Huml j’ai du mal avec les dilutions quand il y a deux bains de solutions mères. J’écrirais plutot 1+1+50 . Mais non, avec le SE5, on révèle entre 2 et 15 minutes avec ces dilutions là. Cela dépend du papier…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s