Formule de révélateur maison

Après pas mal d’essais en tous sens, je me suis arrêté sur une formule hyper simple qui me donne satisfaction, la voici:

Eau chaude 750ml
Hydroquinone 1g
Sulfite de Sodium 1g
Bromure de Potassium 1g
Carbonate de Sodium 10g
Eau QSP 1l

Quelques précisions:

J’utilise cette formulation pour un seul tirage à bain perdu, ça doit passer jusqu’au 24×30, je n’ai pas essayé au delà mais dans tous les cas il vaut mieux ensuite passer à deux litres. L’effet lith est immédiat, pas besoin d’old brown.

Pour mes essais, j’ai refait une solution à chaque fois, ce qui est un peu fastidieux, il faut maintenant que je teste si l’on peut séparer en deux solutions stock A et B comme les révélateurs du commerce. A priori il faut séparer le carbonate du reste.

L’emploi du Bromure n’est peut-être pas indispensable avec des papiers neufs mais comme j’utilise aussi des papiers très périmés, j’ai préféré le conserver.

Sur Foma 123 comme sur Brovira, on obtient une teinte plutôt chocolat, moins jaune rosée qu’avec l’Easylith.

Les deux exemples suivants sont tirés sur Foma 123, développés à environ 30-35°C pendant 10mn, le premier à +3 stops, le second à +3.1/4 stops.

img_028

img_027

Galerie | Cet article a été publié dans Galerie Didier D, généralités. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Formule de révélateur maison

  1. bernardc dit :

    Bonsoir,

    J’utilise une formule voisine, donnée par Wada Naoki sur le groupe Lith Printing de Facebook, il y a juste un peu plus de carbonate: 27 g au lieu de 10 g.
    J’ai essayé sur du Slavich Unibrom ce qui donne des images faibles et trés trés poivrées. Sur du Foma 123, je n’ai pas été convaincu par le premier passage lith, mais aprés blanchiment au cuivre et redéveloppement on obtient des oranges intenses et des noirs pas trés denses. Bien sur, le révélateur était mort aprés une 20×30, j’ai donc triché en le dopant avec une pincée d’hydroquinone.

  2. didierderien dit :

    Bonsoir,

    D’après mes essais, plus on augmente le carbonate et plus cela devient granuleux et poivré, il faut trouver son équilibre. La richesse des noirs est limite avec ma formule, j’imagine qu’une concentration plus forte en hydroquinone résoudrait le problème mais peut-être aussi que l’on n’aurait pas un effet lith dès le premier tirage, et c’est ce qui m’intéressait ici.
    Je me suis également basé, entre autres, sur les dosages publiés par Wada Naoki sur FB.
    Personnellement, je trouve le Foma 123 très malléable, j’ai bien envie d’en stocker un peu avant qu’il ne change (j’espère que ce n’est pas déjà fait depuis que j’ai acheté celui dont je me sers actuellement).

    • daniel elbaz dit :

      Didier,

      je viens de reprendre quelques boites très récentes, et pas de souci il n’a pas changer.

      Sauf peut être le grammage du papier qui me semble plus fin !

      Mais en stocker est surement une bonne idée.

      • didierderien dit :

        Daniel, peux tu me donner le numéro de bain de tes boites ?
        Entre temps j’ai un peu déchanté avec ce papier car j’ai des marques de l’émulsion qui apparaissent suivant les tonalités du tirage;

      • daniel elbaz dit :

        Voilà les n° de lot d’émulsion :

        Ancienne : 8818/05
        Nouvelle : 8827/06 (en 24×30 et 30×40)

        Il faudrait que je fasse un comparatif, le nouveau lot lith bien, mais je le trouve peut être un poil plus jaune et un peu moins beige crème.
        Je vais faire le test ce matin et je te dirai.

        Daniel

      • daniel elbaz dit :

        Didier,

        pas de souci au niveau des lots anciens et nouveaux. Je dev une bonne test de chacun ensemble et le résultat est identique.

        Je crois que je vais faire grossir encore le stock pour mes vieux jours ;-)))

  3. bernardc dit :

    C’est intéressant, j’avais essayé de controler le poivre à travers le KBr mais pas avec le carbonate.
    Coté papier, je suis à la recherche de couleurs qui sortent rarement au premier lith. J’ai essayé les mats de la gamme Foma, sans y arriver. Visiblement, le LD20 a l’air de pas mal marcher il faut que je m’en procure. J’avais aussi programmé un essai sur une base d’ansco 70 en réduisant la concentration de la solution 1.

  4. didierderien dit :

    petite correction: je dirais plutôt 20g de carbonate de sodium, j’attends de recevoir du papier pH pour affiner un peu ça…

  5. Bonjour à vous et félicitations pour ce site que je trouve d’une grande richesse. Bravo continuez comme cela ! Je me permets de vous contacter car j’ai une ou l’autre question.
    J’aimerais essayer votre formule, juste par curiosité et enrichissement personnel. C’est la première fois que je tenterais ce genre d’expérience et cela est motivant. Par contre, ma question pourrait sembler un peu « bête » mais où peut-on trouver les ingrédients ? : grandes surfaces, pharmacies, Internet,… ?

    La seconde question est de type « candide » : la formule proposée semble tourner vers le tirage lith mais cela influence-t-il réellement le papier ? Un papier blanc peut-il devenir crème par exemple ? Quels genres de changements avez-vous perçus avec vos essais sur les papiers ? Je serais très curieux d’entendre vos retours.

    Je vous remercie infiniment de prendre le temps de me répondre.

    Amicalement

  6. didierderien dit :

    Bonjour,

    Pour la chimie photographique, une adresse incontournable: http://disactis.com/store/fr/
    Certains produits font l’objet d’une vente règlementée (hydroquinone par exemple ici) et l’on pourra vous demander justification de leur usage.
    Ce même site héberge un riche forum sur les procédés anciens et/ou alternatifs, ainsi que des articles, dont un sur la composition des révélateurs: http://disactis.com/revelateurs/revelateurs.php

    Le choix du papier sera déterminant dans l’effet que vous pourrez obtenir, certains papiers vont donner de fortes dominantes jaunes/orangées, d’autres plus rosées, d’autres encore auront un grain très prononcé. On peut aussi jouer sur le temps d’exposition et la concentration du révélateur mais le papier dicte sa loi. Certains papiers ne fonctionneront pas du tout, Ilford MGIV par exemple.
    Pour commencer, le plus simple est d’utiliser du révélateur prêt à l’emploi, Moersch Easylith ou LD20 par exemple avec un papier « facile », le Foma 123 est très bien.
    Si vous lisez l’anglais, je vous conseille l’article suivant qui est une bonne base sur le sujet: http://unblinkingeye.com/Articles/Lith/lith.html

    Cordialement,
    Didier

  7. matbauwens dit :

    Hello, c’est chouette de remettre un peu de vie sur ce site, je viens de terminer quelques tirages Lith moi aussi, il commence à faire plus chaud sous la toiture, ça lith mieux qu’en plein hiver… ; )

    Résultats sous peu.

    Petite question, comme tu fais ta chimie toi même, remarques tu (ou vous, pour l’équipe) une différence de rendu entre ton tirage sorti du révélateur lorsque tu le plonges dans ton fixateur ?

    Mathieu

  8. didierderien dit :

    Hello Mathieu
    Mon éclairage de labo n’est vraiment pas top, et le bac du fix est quasiment dans le noir.
    Je contrôle dans le dev avec une catadioptre led mais je ne peux pas vraiment faire de comparaison entre avant et après…
    Mon fixateur est un fixateur du commerce, Foma actuellement, Tetenal superfix précédemment.

  9. Gillou dit :

    Bonjour,
    le « Wall’s Normal Hydroquinone » ( http://real-photographs.co.uk/?page_id=752#Normal)
    revelo lith ultra-simple, à diluer 1+1+18

  10. didierderien dit :

    Bonjour,

    A mon avis cette formule contient beaucoup trop de sulfite, j’utilise un ratio hydroquinone/sulfite de 1:1

  11. bernardc dit :

    On utilise tous plus ou moins des fixateurs acides qui font changer certaines couleurs entre les 2 bains.
    En utilisant un fixateur plutôt basique, on arrive souvent à conserver la couleur.

  12. didierderien dit :

    Merci Daniel, je te réponds ici car je n’ai pas de lien qui s’affiche pour répondre sous ton dernier commentaire.
    J’ai donc la nouvelle émulsion, et j’enrage avec ces traces… J’ai échangé quelques mots avec Wolfgang Moersch sur FB et il m’a dit qu’il n’était pas arrivé à s’en défaire lorsque le même problème apparait chez lui, donc plus beaucoup d’espoir pour moi…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s